ETUDE BIBLIQUE : LA FAMILLE

Cette étude est basée sur les versets bibliques. La  Bible  dit  que dès l’origine, la famille est  une  initiative  de  Dieu . Elle  est  fondée sur le  mariage  entre  un  homme et une femme . La famille  spirituelle de Yeshoua  est  composée  de ceux  qui  accomplissent la volonté  de son pè re.

 1-Pourquoi la famille est-elle sacrée ?

 Dès l’origine,  c’est  une  initiative  de  Dieu.

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.    Dieu les bénit, et Dieu leur dit: soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.  (Genèse 1:27-28)

 2-Comment peut-on perturber une famille spirituellement ?

 L’enseignement de la fausse doctrine par des esprits séducteurs à travers ceux  qui ont abandonné la foi déstabilise profondément la famille.

 Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs,    auxquels il faut fermer la bouche. Ils bouleversent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qu’on ne doit pas enseigner.  (Tite 1:10-11)

L’Esprit Saint le dit clairement: dans les derniers temps, certains abandonneront la foi. Ils suivront les idées fausses, et les enseignements qui viennent des esprits mauvais.  Des gens faux et menteurs les tromperont par leurs paroles. Ces gens-là ont une conscience marquée par l’erreur comme au fer rouge.  Ils interdiront le mariage, ils interdiront aussi de manger certains aliments.  Pourtant, c’est Dieu qui a créé ces aliments. Les croyants qui connaissent la vérité peuvent donc les manger en lui disant merci. (1 Timothée 4:1-3 )

3-Comment Dieu a-t-il organisé la famille à l’origine ?

 Il  a  voulu qu’un  homme  et  une  femme  mariés  en  soit  la  base.

 L’Eternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. L’Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant porte le nom que lui donnerait l’homme.    Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.  L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme.  Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.  (Genèse 2:18-24)

4-Quels sont les principes divins du fonctionnement de la famille ?

 Les enfants  doivent  honorer  leurs  parents.

 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.  (Exode 20:12)

Le  père  doit  assumer  ses  obligations  familiales.

Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.  (1 Timothée 5:8)

Voici, pour la troisième fois je suis prêt à aller chez vous, et je ne serai point à votre charge; car ce ne sont pas vos biens que je cherche, c’est vous-mêmes. Ce n’est pas, en effet, aux enfants à amasser pour leurs parents, mais aux parents pour leurs enfants. (2 Corinthiens 12:14)

Le  mari  doit  aimer  sa  femme  et  réciproquement.

 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.  (Ephésiens 5:33)

5-Comment les enfants doivent-ils être éduqués ?

 Ils  doivent  être  élevés  dans  l’obéissance  et  la  crainte  de  Dieu  dès  les  bas  âges.

 Un fils sage écoute l’instruction de son père, mais le moqueur n’écoute pas la réprimande.  (Proverbes 13:1)

Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable au Seigneur.  (Colossiens 3:20)

Les jeunes femmes doivent apprendre à aimer leurs maris et leurs enfants et les jeunes gens doivent apprendre à être modérés

Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées aux excès du vin; qu’elles doivent donner de bonnes instructions,    dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leur mari et leurs enfants,    à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leur mari, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée.    Exhorte de même les jeunes gens à être modérés,  (Tite 2:3-6)

Les enfants doivent apprendre à exercer la piété

Si une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent avant tout à exercer la piété envers leur propre famille, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux; car cela est agréable à Dieu.  (1 Timothée 5:4)

Le  châtiment  est  prévu  quand  c’est  nécessaire.

Châtie ton fils, et il te donnera du repos, et  il procurera des délices à ton âme. (Proverbes 29:17)

Supportez le châtiment: c’est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas?    Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils.    D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie?    Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.    Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.    Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis;  (Hébreux 12:7-12)

6-Quelle  est la  famille  spirituelle  de  Yeshoua  ?

La  famille  spirituelle  de  Yeshoua   est  composée  de  ceux  qui  écoutent  la  parole  de  Dieu  et  la  mettent  en  pratique.

 Comme Yeshoua  s’adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler.    Quelqu’un lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler.    Mais Yeshoua  répondit à celui qui le lui disait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères?    Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères.    Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère.  (Matthieu 12:46-50)

Les disciples  de Yeshoua  font partie de la maison de Dieu.

Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.  (Ephésiens 2:19)

7-Doit-on quitter sa famille pour Dieu ?

 On  doit  le  faire  quand  Dieu  le  demande. Dieu l’a  demandé à Abraham et il l’a fait.

 L’Eternel dit à Abram: va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.  (Genèse 12:1)

Le disciple  doit préférer Dieu à lui-même.

Si quelqu’un vient à moi, sans me préférer à son père, à sa mère, à sa femme, à ses enfants, à ses frères, et à ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.  (Luc 14:26)

Le disciple  doit préférer Dieu à  ses enfants

Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi;  (Matthieu 10:37)

Le  disciple  doit  donc  quitter sa famille  pour  Dieu  s’Il le lui demande.

Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses soeurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle.  (Matthieu 19:29)

8-Est-ce que cela signifie pour  autant   que  l’on doive  abandonner ses obligations familiales ?

La  famille  est  sacrée. La  vie  spirituelle  n’est  pas  incompatible  avec  les  obligations  familiales.

Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.  (1 Timothée 5:8)

Joseph a servi Dieu tout en prenant soin de sa famille.

Lorsqu’ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr.    Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Egypte. (Matthieu 2:13-14)

Quand Hérode fut mort, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, en Egypte,    et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va dans le pays d’Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts.    Joseph se leva, prit le petit enfant et sa mère, et alla dans le pays d’Israël.  (Matthieu 2:19-21)

Avant  de postuler au service  de Dieu , il faut au préalable être un bon chef de famille.

Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement.    Il faut qu’il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé.    Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; (1 Timothée 3:2-4)

car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Eglise de Dieu?  (1 Timothée 3:5)

s’il s’y trouve quelque homme irréprochable, mari d’une seule femme, ayant des enfants fidèles, qui ne soient ni accusés de débauche ni rebelles.Car il faut que l’évêque soit irréprochable, comme économe de Dieu; qu’il ne soit ni arrogant, ni colérique, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain honteux;  (Tite 1:6-7)

9-Peut-on avoir beaucoup de femmes et entretenir une bonne relation avec Dieu ?

 Le  cœur  de  l’homme  se  détourne  de  Dieu lorsqu’il  entretient  des  relations  avec  beaucoup  de  femmes.

Qu’il n’ait pas un grand nombre de femmes, afin que son coeur ne se détourne point; et qu’il ne fasse pas de grands amas d’argent et d’or.  (Deutéronome 17:17)

Il est recommandé  à ceux  qui exercent  une  haute  fonction  dans l’église de n’avoir qu’une  seule femme.

Les diacres doivent être maris d’une seule femme, et bien diriger leurs enfants et leur propre maison;  (1 Timothée 3:12)

Toutefois, pour éviter la débauche, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari.  (1 Corinthiens 7:2)

Le roi Salomon a eu 700  femmes  et son  cœur  s’est  détourné  de Dieu.

Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines; et ses femmes détournèrent son coeur.    A l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son coeur vers d’autres dieux; et son coeur ne fut point tout entier à l’Eternel, son Dieu, comme l’avait été le coeur de David, son père.   (1 Rois 11:3-4)

10-Quels sont les devoirs du mari  envers sa femme ?

 Le  mari  doit  montrer  de  la  sagesse  dans  ses  rapports  avec  sa  femme.

 Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec votre femme, comme avec un sexe plus faible; honorez-la, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu’il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières.  (1 Pierre 3:7)

Le mari doit aimer sa femme  au prix  de sa vie.

Maris, que chacun aime sa femme, comme Le Messie a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle,  (Ephésiens 5:25)

Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.  (Ephésiens 5:33)

Maris, que chacun aime sa femme et ne s’aigrisse pas contre elle. (Colossiens 3:19)

11-Est-il permis de divorcer ?

Celui  qui répudie sa femme   et en épouse  une autre commet l’adultère  à  son égard. Il en est  de même de la femme qui quitte  son mari et épouse un autre homme.

Et Yeshoua  leur dit: C’est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a donné ce précepte. Mais au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme;    c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme,    et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair.    Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.    Lorsqu’ils furent dans la maison, les disciples l’interrogèrent encore là-dessus.    Il leur dit: Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard;    et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère.  (Marc 10:5-12)

Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les débauchés et les adultères.  (Hébreux 13:4)

Devant  Dieu,  seule  l’infidélité  ouvre  le  droit  au  divorce.

Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère.  (Matthieu 19:9)

12-Qu’est ce qui est recommandé pour une bonne harmonie conjugale ?

Le  mariage  est  sacrée. Ce  principe  prime  sur  toute  autre   considération . Dieu n’exige pas qu’une païenne  soit répudiée.

Aux autres, ce n’est pas le Seigneur, c’est moi qui dis: Si un frère a une femme non-croyante, et qu’elle consente à habiter avec lui, qu’il ne la répudie point;    et si une femme a un mari non-croyant, et qu’il consente à habiter avec elle, qu’elle ne répudie point son mari. (1 Corinthiens 7:12-13)

Il est recommandé  au couple  de se priver l’un de l’autre uniquement pour la prière .

Que le mari rende à sa femme ce qu’il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari.    Ce n’est pas la femme qui dispose de son corps, c’est son mari. De même, ce n’est pas le mari qui dispose de son corps, c’est sa femme.    Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente en raison de votre manque de maîtrise.  (1 Corinthiens 7:3-5)

A ceux qui sont mariés, j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari    (si elle est séparée, qu’elle demeure sans se marier ou qu’elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme.  (1 Corinthiens 7:10-11)

13-Peut-on s’abstenir de se marier pour Dieu ?

L’idéal  est  de  se  consacrer totalement  à  Dieu. Mais  cela  ne  dépend  pas  des  hommes. C’est  un  don de  Dieu.

Pour ce qui concerne les choses au sujet desquelles vous m’avez écrit, je pense qu’il est bon pour l’homme de ne point toucher de femme.  (1 Corinthiens 7:1)

Je voudrais que tous les hommes soient comme moi; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l’un d’une manière, l’autre d’une autre.    A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu’il leur est bon de rester comme moi.    Mais s’ils manquent de maîtrise d’eux-mêmes qu’ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.  (1 Corinthiens 7:7-9)

14-Que peut faire la femme qui a perdu son mari ?

Elle  peut  se  remarier.

 Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu’il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.    Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d’un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu’elle n’est point adultère en devenant la femme d’un autre.    De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Le Messie, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.  (Romains 7:2-4)

15-Quelle est la valeur d’une femme sensée ?

Une  femme  sensée  craint  Dieu.  Elle  est  intelligente  parce  qu’elle  s’écarte  du  mal.  Elle  est  un  don  de  Dieu.

On peut hériter de ses pères une maison et des richesses, Mais une femme intelligente est un don de l’Eternel.  (Proverbes 19:14)

16-Quels sont les devoirs de la femme  envers  son mari ?

 Il  est  agréable  à  Dieu  qu’elle  soit  soumise  à  son  mari.

 Femmes, que chacune soit soumise à son mari, comme au Seigneur;  (Ephésiens 5:22)

Femmes, que chacune soit soumise à son mari, comme il convient dans le Seigneur.  (Colossiens 3:18)

Femmes, que chacune soit de même soumise à son mari, afin, que, si quelques-uns n’obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leur femme, (1 Pierre 3:1)

 17-Quels sont les obligations des parents envers les enfants ?

Ils  ne  doivent pas  reprendre  excessivement  leurs  enfants de peur  qu’ils  ne se découragent.

Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.  (Proverbes 22:6)

 Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. (Colossiens 3:21)

Les parents  doivent prendre soin de leurs  progénitures . C’est une prescription  de Dieu.

Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.  (1 Timothée 5:8)

18-Peut-on être eunuque pour Dieu ?

Oui.  Certaines  personnes  le  sont  même  dès  le  sein  de  leur  mère  pour  Dieu. D’autres  le  deviennent par eux-mêmes.

Il leur répondit: Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné.    Car il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère; il y en a qui le sont devenus par les hommes; et il y en a qui se sont rendus eux-mêmes eunuques, à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.  (Matthieu 19:11-12)

 19-Peut-on épouser une femme divorcée ?

 Celui  qui  épouse  une  femme  répudiée   commet  un  adultère.

 Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère. (Matthieu 5:32)

 20-Est-ce que Dieu condamne la polygamie ?

 Il  recommande  d’avoir  une  seule  femme.

 Il répondit: N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme    et qu’il dit: C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair?    Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.  (Matthieu 19:4-6)

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.  (Genèse 2:24)

Mais certains  prophètes  ont  plusieurs femmes  et Dieu n’a puni aucun d’eux  parce  qu’il était  polygame.

 David  était polygame

David avait aussi pris Achinoam de Jizreel, et toutes les deux furent ses femmes. (1 Samuel 25:43 )

 Et Nathan dit à David: Tu es cet homme-là! Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: Je t’ai oint pour roi sur Israël, et je t’ai délivré de la main de Saül;    je t’ai mis en possession de la maison de ton maître, j’ai placé dans ton sein les femmes de ton maître, et je t’ai donné la maison d’Israël et de Juda. Et si cela avait été peu, j’y aurais encore ajouté.  (2 Samuel 12:7-8)

Jacob l’a  été aussi

Lorsque Rachel eut enfanté Joseph, Jacob dit à Laban: Laisse-moi partir, pour que je m’en aille chez moi, dans mon pays. Donne-moi mes femmes et mes enfants, pour lesquels je t’ai servi, et je m’en irai; car tu sais quel service j’ai fait pour toi.Laban lui dit: Puissé-je trouver grâce à tes yeux! Je vois bien que l’Eternel m’a béni à cause de toi;  (Genèse 30:25-27)

Gédéon a eu plusieurs  femmes .

Gédéon eut soixante-dix fils, issus de lui, car il eut plusieurs femmes. (Juges 8:30)

Salomon a eu 700  femmes et trois  cent  maîtresses

Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines; et ses femmes détournèrent son coeur. A l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son coeur vers d’autres dieux; et son coeur ne fut point tout entier à l’Eternel, son Dieu, comme l’avait été le coeur de David, son père.  (1 Rois 11:3-4)

21-Pourquoi l’harmonie conjugale est-elle une priorité ?

 La  connaissance  de  Dieu  se  perpétue  à  travers  la  famille.

 Ecoute, mon fils, l’instruction de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère;  (Proverbes 1:8 )

Mon fils, garde les préceptes de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère.  (Proverbes 6:20 )

Un fils  sage fait la joie  de  ses parents.

Un fils sage fait la joie d’un père, et un fils insensé le chagrin de sa mère.  (Proverbes 10:1 )

Un fils insensé fait le chagrin de son père, et l’amertume de celle qui l’a enfanté. (Proverbes 17:25 )

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 32 autres abonnés

%d bloggers like this: